Notre travail

A group of women huddled together smiling

Investir dans les Droits et la Santé sexuels et reproductifs (DSSR) est une juste cause. AmplifyChange soutient des centaines d’organisations de la société civile (OSC) en Afrique, en Asie du Sud et au Moyen-Orient, qui plaident pour améliorer les actions et les politiques dans les domaines les plus négligés des droits et de la santé sexuels et reproductifs. Notre travail se porte essentiellement sur les pays d’Afrique et d’Asie du Sud où le contexte lié aux DSSR est le plus difficile. Nous opérons en français et en anglais.

Ce que nous faisons

L’allocation de subventions est au cœur de notre travail. Mais AmplifyChange est plus qu’un simple fonds de financement. Nous soutenons les organisations civiles pour les aider à impulser des changements au sein de leur communauté grâce à des approches innovantes, parallèlement aux subventions accordées.

Nos Priorités

AmplifyChange soutient les organisations de la société civile et les groupes activistes qui agissent sur les enjeux les plus négligés et les plus difficiles des DSSR aujourd’hui. Découvrez ci-dessous nos cinq domaines prioritaires en cliquant les symboles.

Violence

Eradiquer la violence basée sur le genre

Eliminating Gender-based violence
The Kenya council of Imaams dressed in orange holding signs
Kenya Council of Imams and Ulamaa

Définition

Les violences basées sur le genre (VBG) comprennent : les violences à caractère sexuel, les violences conjugales, le mariage précoce, les mutilations génitales féminines/l'excision (MGF/E). Les VGB représentent une violation très répandue des droits humains qui prend racine dans les idéologies traditionnelles discriminant les genres ; elles engendrent des souffrances physiques, physiologiques et émotionnelles.

Le fardeau des VGB pèse essentiellement sur les femmes ; pourtant, même si les hommes sont plus souvent susceptibles d'en être les auteurs, notre définition implique que certaines conceptions de la masculinité peuvent aussi avoir de graves conséquences néfastes sur les hommes et les garçons. La violence annihile l'accomplissement du plaisir sexuel et détruit le bien-être physique et mental.

La majorité des candidatures que nous recevons concernent les violences basée sur le genre. Notre stratégie d’investissements est guidée par vos idées et vos initiatives. Nos partenaires bénéficiaires travaillent sur de nombreuses formes de VBG, qu’il s’agisse de légiférer contre le mariage précoce, de tracer et prévenir les VBG et les crimes haineux anti-LGBTIQ, de promouvoir des solutions d’inspiration locale pour mettre un terme aux MGF/E, d’aider les victimes de violences sexuelles à redécouvrir le bien-être sexuel, ou encore de d’aider garçons à prendre leurs distances vis-à-vis des conceptions nocives de la virilité. Nos partenaires bénéficiaires sont à l’avant-garde des mouvements qui promeuvent un monde débarrassé de la violence.

A group of people of different ages and genders stand to posing for a group photo on the steps of a beige building. They are all wearing matchign red t-shirts.

Grantee Stories

Collaboration communautaire, suivi et changement de comportement pour éliminer l’E/MGF

Nigéria

Priorités: Violence, Stigmatisation

A group of women in bright coloured clothing sit on the ground while a man presents to them.

Grantee Stories

Renforcer les mouvements pour mettre fin aux violences sexuelles et basées sur le genre en Inde

Inde

Priorités: Violence, Stigmatisation

Avortement

Choix d’avortement sécurisé

Safe Abortion Choices
A colourful drawing on a wall depicting 3 women
Trust for Indigenous Culture and Health (TICAH), Kenya

Définition

Nous avons tou·te·s le droit de disposer de notre propre corps ; y compris en décidant si, quand et comment nous voulons avoir des enfants. L'accès à l'avortement ne peut être complet que si les lois, les systèmes de santé et les normes sociales au sens large le rendent possible. Cela implique fondamentalement de rendre l'avortement légal et de préserver ce droit.

Gouvernements et sociétés ont le devoir de prendre les dispositions nécessaires à l'exécution de ce service en toute dignité : confidentialité, confort, et diversité dans le choix des méthodes. Le changement social se produit souvent par petites étapes, et la technologie a permis de réduire les risques sanitaires et psychologiques liés aux avortements dans des milieux restrictifs.

Nous sommes l’un des plus gros investisseurs en matière de plaidoyer pour le droit à l’avortement dans les PRFM. Nous soutenons des organisations locales face à la stigmatisation dans des contextes adverses. Nos partenaires bénéficiaires militent pour l’abrogation des obstacles juridiques à l’avortement, soutiennent l’expansion des soins post-IVG, et améliorent l’accès à l’information concernant la sécurité des diverses méthodes médicales d’avortement. Ils et elles portent le sujet sur la place publique, questionnent les normes sociales en vigueur et démontrent que l’activisme local peut changer les lois, renforcer les systèmes de santé et rendre l’avortement plus sûr, plus digne et accessible à toutes.

A woman stands in front of a room of people sitting at desks. She is reading from a piece of paper.

Grantee Stories

Améliorer l’accès à l’avortement légal grâce à une approche multiforme

Zimbabwe

Priorités: Avortement, Stigmatisation

A group of people holding a banner and marching

Grantee Stories

Solidarité en action : construction d’un mouvement et son bien-être pour les droits à l’avortement à Madagascar

Madagascar

Priorités: Accès, Avortement, Stigmatisation

Stigmatisation

Mettre fin à la stigmatisation et discrimination

Challenging Stima and Discrimination
A group of people holding a banner which reads 'International Anti-homophiobia and transphobia day'
The People's Matrix Association, Lesotho

Définition

Partout dans le monde, des préjugés d’immoralité ou de déviance vis-à-vis des normes sexuelles contribuent à l'isolement, la discrimination ou la catégorisation en stéréotypes d’individus ou de groupes sur la base de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Cette stigmatisation provient parfois de la société toute entière, pouvant aller jusqu'à être institutionnalisée par des politiques de criminalisation ou par une culture imprégnant la police, le système de santé et/ou les institutions d'Etat. Sur Internet, la stigmatisation est actuellement un phénomène qui se répand de plus en plus.

Les formes de stigmatisation qui restreignent l'exercice des DSSR sont variés et recoupent les différents thèmes prioritaires d'AmplifyChange. Nous finançons le renforcement des groupes particulièrement ostracisés de la société civile, notamment les personnes Lesbiennes, Gays, Bisexuelles, Transgenres, Intersexes et Queer (LGBTIQ). Nous soutenons aussi l'activisme par et pour les travailleur·se·s du sexe.

  • Lutter contre la stigmatisation implique d’affronter les causes profondes de la discrimination dans les normes sociales, les lois et les politiques gouvernementales. Ce combat s’étend également aux conséquences de la stigmatisation sur la santé publique et son impact sur le plaisir et le bien-être sexuels.
  • Il est ardu de mesurer l’ampleur des phénomènes de stigmatisation et de discrimination, étant donné qu’il peut être difficile d’atteindre les personnes les plus touchées. La stigmatisation envers les LGBTIQ est de plus en plus reconnue, notamment leur vulnérabilité accrue au VIH/SIDA, leur exposition à la violence ou à des problèmes de santé mentale.
  • Les lois homophobes sont très répandues dans le monde ; très peu de pays ont mis en place un cadre légal assurant l’égalité de fait des populations LGBTIQ.
  • Les travailleur·se·s du sexe sont sévèrement stigmatisé·e·s et font partie des catégories les plus vulnérables au VIH/SIDA, aux abus sexuels et aux autres formes de violence, y compris la violence institutionnelle, notamment policière.

Nous sommes l’une des principales sources de financement du plaidoyer en faveur des DSSR des personnes LGBTIQ dans le monde. Nos subventions ont contribué à de nombreuses réformes légales ayant amélioré la vie de millions de personnes ; par exemple, la dépénalisation des relations homosexuelles en Inde. Nos partenaires bénéficiaires travaillent conjointement avec les autorités chargées d’élaborer et de faire appliquer les lois, ainsi que des professionnel·le·s de santé et des enseignant·e·s, afin de lutter contre l’homophobie et la transphobie, et d’améliorer l’accès aux ressources en faveur des travailleur·se·s du sexe.

Nous veillons à attribuer une part notable de nos subventions à des organisations dirigées par des personnes elles-mêmes issues de la communauté LGBTIQ ou du milieu des travailleur·se·s du sexe.

A large group of people stand facing the camera holding pride flags and cheering

Grantee Stories

Mobiliser les mouvements pour améliorer la législation en faveur des droits des personnes LGBTQI

Inde

Priorités: Violence, Stigmatisation

A group of women are smiling and cheering, holding banners and placards that have positive advocacy messages like 'My Body, My Decision'

Grantee Stories

Renforcer les compétences en matière de plaidoyer pour les travailleuses du sexe activistes

Nigéria

Priorités: Violence, Stigmatisation

Jeunesse

Une meilleure santé sexuelle pour les jeunes

Better sexual health for young people
A group of young people pointing towards the sky and holding banners
Pravah, India

Définition

Les changements biologiques et psychologiques rapides qui surviennent durant l'adolescence affectent tous les domaines de la vie, y compris la santé reproductive et sexuelle. L'education complète à la sexualité (ECS) et les programmes des compétences de la vie courante visent à procurer aux jeunes les connaissances, les compétences et les valeurs qui leur permettront de faire des choix responsables en matière de relations sexuelles et sociales.

La santé menstruelle désigne l'état de bien-être lié au cycle menstruel. Elle englobe les dimensions physiques, émotionnelles et sociales associées à la menstruation. La santé menstruelle est une composante essentielle de la santé reproductive globale, mais de nombreuses femmes, filles et personnes ayant des menstruations souffrent de l'ostracisme de leur famille, de leur communauté et de leur école lorsqu'elles ont leurs règles.

Les services orientés vers les jeunes doivent répondre à leurs besoins en matière de santé sexuelle et reproductive sans préjugé et en tout anonymat. Des services appropriés répondent à la diversité des existences et des besoins de chacun, et sont élaborés en collaboration avec les jeunes gens eux-mêmes et elles-mêmes.

  • Les jeunes représentent plus de 50 % de la population dans certains pays à revenu faible ou moyen (PRFM), mais leur voix et leurs préoccupations en matière de santé sexuelle et reproductive sont souvent ignorées ou négligées.
  • Chaque année, il y a environ 21 millions de grossesses chez les adolescentes âgées de 15 à 19 ans, dont près de 50 % sont non-désirées. De nombreux jeunes n’ont pas accès aux méthodes contraceptives modernes. 55 % des grossesses d’adolescentes se terminent par un avortement, qui est souvent pratiqué dans des conditions non-sécurisées dans les PRFM.
  • L’education complète à la sexualité (ECS) et les programmes des compétences de la vie courante sont essentiels pour favoriser le développement sain des jeunes. De nombreux jeunes manquent de connaissances de base sur des sujets tels que la puberté et le VIH, et l’opposition à la mise en œuvre de l’ECS augmente dans de nombreux pays à travers le monde.
  • Au niveau mondial, les menstruations restent entourées de stigmates et de tabous, avec un manque généralisé de sensibilisation et d’éducation sur la santé menstruelle. Environ 500 millions de femmes, de jeunes filles et de personnes ayant des menstruations n’ont pas accès à des produits menstruels ou à des installations adéquates pour gérer leurs menstruations avec dignité, en raison de l’absence de politiques et de budgets consacrés aux produits et à l’éducation.

Nous finançons largement l’Education Complète à la Sexualité (ECS) et les programmes de Compétences de la vie courante. Nous soutenons les organisations de la société civile qui mettent leur gouvernement face à ses responsabilités et l’obligent à respecter ses engagements d’étendre et améliorer l’ECS, y compris en y intégrant un discours sur le plaisir et en favorisant l’inclusivité. Grâce à l’amélioration de la couverture numérique, les stratégies en ligne viennent de mieux en mieux compléter l’éducation présentielle. Nous soutenons aussi les initiatives visant à mettre les autorités de santé face à leurs responsabilités en matière de services orientés vers la jeunesse.

Nous finançons des projets qui favorisent la sensibilisation, l’éducation et les changements positifs dans les politiques et les attitudes sociales afin de soutenir et d’améliorer le bien-être des personnes ayant des menstruations. Il s’agit notamment de lutter contre la stigmatisation, de s’attaquer aux idées fausses et de plaider en faveur d’un meilleur accès aux produits menstruels, à des installations adéquates et à des soins de santé menstruelle complets. Nous finançons également des travaux sur la gestion de la douleur, les maladies menstruels et la ménopause.

Three women sit at a desk in a health clinic. The nurse in the middle of the two other women shows examples of contraceptive options.

Grantee Stories

Renforcer le dynamisme pour l’éducation des compétences de vie courante en Éthiopie

Ethiopie

Priorités: Violence, Jeunesse

A group of people stand in front of a house that is being built.

Grantee Stories

Mettre la santé menstruelle à l’ordre du jour grâce au plaidoyer et aux mouvements

Népal

Priorités: Stigmatisation, Jeunesse

Accès

Accès aux services DSSR pour les groupes vulnérables et marginalisés

Access to SRHR services for Poor, Vulnerable and Marginalised Groups
A group of people in bright blue clothing dancing
Dance into Space Foundation, Kenya

Définition

Les pays à revenus faibles et moyens (PRFM) répondent fort mal aux besoins en services de Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) de leurs populations. L'accès à des services de DSSR dépend du coût, de l’accessibilité géographique et de l'acceptabilité desdits services - pas seulement de leur disponibilité ou de la qualité des soins et des fournitures. Des personnes marginalisées par la société ou par l'économie, notamment les gens en situation de handicap, les minorités ethniques, les populations rurales, les communautés urbaines pauvres, les réfugié·e·s, n’ont souvent qu’un accès dégradé à la SSR, et se trouvent de fait privées d’un droit humain.

Les campagnes mondiales et locales en faveur d'une Couverture Santé Universelle - telle qu'elle est définie par l'OMS : “La couverture santé universelle signifie que Toute personne aura accès à des services sanitaires de qualité suffisante et efficace, tout en étant assurée qu'elle n'aura pas à  subir de graves conséquences financières ” - ouvrent de nouvelles occasions de renforcer l'accès aux services de SSR des personnes vulnérables et marginalisées.

  • Les débats et programmes traitant de la Couverture Santé Universelle ne rendent pas suffisamment compte des droits et de la santé sexuels et reproductifs (DSSR). La société civile peut ici jouer un rôle-clé en s’assurant que les DSSR seront bien représentés dans les programmes d’assurance-santé, dans les commissions de santé publique et les budgets gouvernementaux.
  • L’accès à la santé, y compris à la santé sexuelle et reproductive, est une composante essentielle des droits humains. Des soins de santé de qualité devraient être disponibles pour tous, et la société civile joue un rôle incontournable pour s’assurer que les gouvernements sont mis face à leurs engagements nationaux, régionaux et mondiaux en matière de droits humains et des DSSR.
  • Les personnes en situation de handicap peuvent faire face à des difficultés démultipliées pour exercer leurs DSSR. Par exemple, les femmes et filles aveugles, malvoyantes, sourdes et malentendantes sont parmi les plus vulnérables aux violences sexuelles.

Nous sommes l’un des principaux investisseurs dans les campagnes d’amélioration des DSSR des personnes vivant en situation de handicap. Nous soutenons les efforts des organisations de la société civile qui vérifient que les initiatives locales de Couverture Santé Universelle tiennent leurs promesses en matière de DSSR. Nous soutenons particulièrement les pays fortement affectés par des conflits, la misère ou le dérèglement climatique, où les taux d’émigration sont élevés.

The SLIC fact-finding team is sitting around Martha Sabar's family in a family courtyard. There are 4 women and 6 men.

Grantee Stories

‘Qu’est-ce qui a tué Martha Sabar ?’: Litige stratégique pour améliorer l’accès à la santé maternelle

Inde

Priorités: Stigmatisation, Accès

A woman stands in a room wearing a purple t shirt. Her back is to the camera and the t-shirt says '

Grantee Stories

Promouvoir les droits des personnes vivant avec un handicap en changeant les politiques et lois au Nigeria

Nigéria

Priorités: Stigmatisation, Accès

Autres thèmes

En parallèle de ces priorités, AmplifyChange encourage les actions dans des domaines transverses qui ont un impact sur les DSSR et le bien-être, et qui répondent aux enjeux que rencontrent les activistes sur le terrain.

Le dérèglement climatique présente des implications à long terme qui dépassent les inquiétudes environnementales et influencent bien des aspects de la vie humaine, y compris les DSSR, en particulier pour les communautés marginalisées. L’accès limité aux soins (y compris la planification familiale), peut se trouver aggravé par la pollution environnementale et la pénurie de ressources.  Les déplacements massifs provoqués par un désastre environnemental aggravent les risques de violence et de trafic sexuels. Les pénuries de ressources et la modification des modèles d’agriculture peuvent aggraver l’instabilité économique et affecter l’accès à l’éducation, ce qui augmente mécaniquement les risques de mariage précoce et de pratiques d’excision et de mutilations génitales.

AmplifyChange admet l’importance de la justice climatique et s’efforce de soutenir les organisations qui luttent contre les conséquences du dérèglement climatique sur les DSSR au sein de leurs communautés.

Le plaisir constitue une clé fondamentale de l’accès aux DSSR pour tou·te·s ; nos priorités sont : la joie, la sécurité, le consentement. Le plaisir est un élément-clé de la santé et du bien-être sexuels ; les preuves ne manquent pas selon lesquelles les démarches fondées sur le plaisir et sur une approche positive de la sexualité pleinement assumée contribuent à assurer des résultats probants aux services et programmes DSSR.

AmplifyChange s’engage à soutenir les initiatives de la société civile visant à aborder la santé sexuelle sous l’angle du plaisir, avec une vision positive de la sexualité. Nous approuvons pleinement les Principes de Plaisir, basés sur le retours d’expérience et les bonnes pratiques issues d’initiatives de santé sexuelles mettant en avant le plaisir, qui sont des recommandations à suivre pour une mise en œuvre réussie de cette approche. Vous trouverez plus d’informations et de ressources sur ce sujet sur le site internet du Projet Plaisir.

La santé sexuelle et reproductive et la santé mentale sont liées. Les problèmes de santé mentale, tels que l’anxiété, la dépression, les traumatismes et le stress, peuvent avoir un impact sur les expériences sexuelles et le désir d’un individu. Ils peuvent également influencer la prise de décision concernant les choix reproductifs et l’engagement dans des pratiques sexuelles sûres et consensuelles. Des problèmes tels que les grossesses non désirées, la violence basée sur le genre et la discrimination peuvent contribuer à des résultats negatifs de santé mentale. La stigmatisation qui entoure les choix et les expériences de la santé sexuelle et reproductive peut exacerber les problèmes de santé mentale et créer des obstacles à la recherche du soutien et des soins nécessaires.

AmplifyChange encourage les efforts de plaidoyer pour relever les défis liés à la santé mentale et aux DSSR, reconnaissant que la prise en compte de cette intersection est essentielle pour promouvoir une santé centrée sur la personne et pour favoriser une société qui valorise et respecte les divers aspects de la santé et de l’autonomie individuelles.

Théorie du changement

Notre théorie du changement

AmplifyChange espère contribuer à de profondes évolutions sociales vers l'amélioration des DSSR. Les voies menvant à ces changements sont décrites dans le diagramme de notre Théorie du Changement. Nous demandons à tous nos Partenaires bénéficiaires de réfléchir à l'effet stratégique de leur mouvement local, et d’évaluer comment contribuer le plus efficacement possible au changement dans ce cadre. Nous demandons à nos bénéficiaires partenaires d’évaluer leurs progrès dans les cinq domaines de résultats d'AmplifyChange lors de leur reporting.

Version texte de la théorie du changement AmplifyChange disponible ici.

  • Théorie du changement (130.06 KB Fichier PDF)

Contactez-nous

Nous sommes ravis de rencontrer des organisations, des partenaires et des partisans des droits et de la santé sexuels et reproductifs qui partagent les mêmes idées. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre travail, n’hésitez pas à nous contacter.

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

    Veuillez sélectionner une langue