Three people sit outside on a bench, in conversation.

Grantee Stories

Si vous le construisez, ils viendront : Améliorer les soins de santé pour les communautés transgenres, intersexes et de genre différent

Bénéficiaire partenaire: Transbantu Association Zambia

Subvention: Renforcement

Priorités: Stigmatisation, Accès

Pays: Zambie

L’association Transbantu Zambia (TBZ) explique comment elle s’efforce de garantir des services de santé complets, sûrs et sans stigma aux personnes transgenres et intersexes dans toute la Zambie.

L’accès aux soins de santé est une pierre angulaire des droits de l’homme. La constitution de l’Organisation mondiale de la santé stipule que « La possession du meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre constitue l’un des droits fondamentaux de tout être humain, quelles que soit sa race, sa religion, ses opinions politiques, sa condition économique ou sociale. » Malgré cela, dans de nombreux endroits du monde, des soins de santé complets et de qualité sont hors de portée. En outre, la stigmatisation et la discrimination constituent un obstacle omniprésent à l’accès aux soins pour de nombreuses personnes, y compris les communautés lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexes et queer (LGBTIQ). Cependant, la société civile et les organisations de base LGBTIQ sont en première ligne pour améliorer l’accès à la santé pour leurs communautés.

L’association Transbantu Zambia (TBZ) est basée à Lusaka, en Zambie. TBZ s’engage à créer un environnement favorable dans lequel les personnes transgenres et intersexes jouissent de leur plein potentiel et ont accès à la justice sociale, à de meilleurs résultats en matière de santé et à des opportunités grâce à une approche fondée sur les droits, au plaidoyer et à la collaboration.

L’organisation fonctionne avec du personnel et des bénévoles dans quatre districts de la province de l’Ouest et avec des pairs leaders formés dans trois villes de la province de Copper-Belt, Livingstone (province méridionale) et, depuis peu, Kabwe (province centrale). La province de l’Ouest est très traditionnelle, sous la direction du Royal Litunga (roi du Barotseland). Livingstone est la capitale touristique de la Zambie, tandis que la Copper-Belt est une province minière où vivent des personnes d’origines diverses. Lusaka, la capitale, est peuplée d’une myriade de personnes de tous horizons qui cherchent à gagner leur vie dans cette ville au rythme effréné.

Four people sit at a table with notepads.

La Zambie est une nation très conservatrice qui utilise les « valeurs chrétiennes » comme référence pour ses lois et ses politiques. La réalité de leur mise en œuvre varie considérablement et l’accès aux soins de santé est un parcours compliqué pour la communauté LGBTIQ zambienne. Depuis plusieurs années, la TBZ s’est engagée avec les prestataires de soins de santé à créer un environnement propice à un accès sûr, sans préjugés et équitable aux services de santé. À la suite de ce travail, l’équipe a identifié des domaines spécifiques à améliorer :

  • Le personnel de santé fait généralement preuve d’un manque de sensibilité, perpétué par une lacune dans les programmes de formation concernant les besoins des diverses personnes, y compris les considérations relatives à un traitement respectueux et sans jugement des populations clés.
  • La compréhension cohérente et globale des besoins croisés en matière de soins de santé des personnes transgenres, intersexes et d’autres minorités sexuelles et de genre est limitée.
  • Il est nécessaire de disposer de connaissances et de compétences optimales pour répondre aux besoins de santé spécifiques aux personnes transgenres, de genre différent et intersexes, qui interagissent avec la prise d’hormones et d’autres traitements.
  • Il existe des lacunes dans les documents politiques et les conseils sur la manière de prendre en charge les patients transgenres, de sexe différent et intersexes. Ces documents sont nécessaires pour servir de modèle à d’autres établissements de santé satellites dans tout le pays, afin d’éviter d’avoir à référer des patients à l’hôpital le plus important de Zambie, l’University Teaching Hospital (UTH), basé à Lusaka.

Fort de ces enseignements, TBZ a mis en place le projet « Si vous le construisez, ils viendront » afin de développer un établissement de santé modèle pour des soins d’affirmation de genre équitables pour les personnes transgenres, de sexe différent et intersexes, ainsi que pour d’autres minorités sexuelles et de genre. Le projet tire parti de l’expertise, des ressources et de l’influence de l’UTH pour susciter le changement. Un certain nombre d’activités ont déjà permis de réaliser des progrès incroyables en matière de soins de santé pour la communauté LGBTIQ zambienne.

TBZ s’est lancé dans une série de formations concernant l’orientation sexuelle, identité ou expression de genre et caractères sexuels (SOGIESC) avec le personnel de l’UTH et d’autres établissements de santé. Ces formations ont permis de sensibiliser aux problèmes et aux besoins spécifiques des personnes transgenres, intersexes et d’autres minorités sexuelles et de genre, ainsi que d’établir des relations entre les membres du personnel. TBZ a identifié des établissements de santé fournissant des services aux populations clés afin de soutenir le déploiement de services améliorés et d’un système d’orientation vers des soins d’affirmation de genre. En renforçant le système d’orientation dans les établissements de santé, un plus grand nombre de personnes LGBTIQ à la recherche de soutien et de soins savent où elles peuvent se rendre en toute sécurité pour accéder aux services.

Seven people are sat around a table inside a conference room.

Grâce à un processus appelé Setting the Levels – SLT (réglage des niveaux), des pairs leaders formés par TBZ ont recueilli des informations sur la qualité des services dans ces établissements par le biais d’une plateforme participative dirigée par la communauté pour le suivi de la prestation de services. Le processus STL a permis de mieux comprendre les perceptions et les perspectives de la communauté LGBTIQ lorsqu’elle accède aux services de santé. Le retour d’information a été partagé avec tous les établissements cartographiés, y compris l’UTH. Cela a donné à TBZ l’occasion de s’engager avec la direction d’UTH sur les questions soulevées. En conséquence, UTH a fait état d’une amélioration de l’interaction et de la prestation de services aux patients transgenres, de sexe différent et intersexes qui sollicitent les services du Centre des maladies infectieuses pour adultes (AIDC) d’UTH. Ce processus a également débouché sur un protocole d’accord officiel entre TBZ et UTH pour collaborer en tant que partenaires afin d’améliorer la prestation globale de services au centre d’excellence pour adultes d’UTH. TBZ et UTH travaillent actuellement à la mise en place d’un modèle qui servira de référence à d’autres établissements du pays pour faciliter l’accès à des soins d’affirmation de genre.

Bien que le projet ait jusqu’à présent permis d’améliorer la prestation de services pour les personnes transgenres, de genre différent et intersexes, TBZ a également identifié un certain nombre de défis qu’il s’efforce de relever dans le cadre du projet. Il s’agit notamment de

  • Le manque de sensibilité et de compréhension SOGIESC des prestataires en dehors de l’espace UTH-AIDC, comme dans le service de consultation externe et d’autres cliniques générales de l’UTH. TBZ tiennent des conversations continues sur la formation à la sensibilité avec d’autres membres du personnel de l’UTH.
  • Le déplacement ou le transfert du personnel soignant formé à la sensibilité SOGIESC à partir d’autres établissements, ce qui rend difficile le suivi et la mesure de l’impact des formations dans des établissements de santé spécifiques.
  • L’absence de soins d’affirmation de genre spécifiques, tels que le traitement hormonal substitutif et la mastectomie à l’UTH, alors que ces services sont normalement disponibles et fournis aux femmes ménopausées et aux patientes atteintes d’un cancer du sein, respectivement. La collecte de données auprès des communautés concernées et le plaidoyer sur ces traitements se poursuivront.
  • Un manque de procédures opérationnelles pour guider la fourniture de soins aux clients en pré- et post-transition et aux clients intersexes, ainsi que de services de santé mentale adaptés aux besoins spécifiques et uniques des groupes de minorités sexuelles et de genre.

Le projet est en cours et, à ce jour, TBZ a fait de grands progrès dans le renforcement des soins de santé complets et de qualité pour les personnes transgenres, de genre différent et intersexes en Zambie. Sur la base de ce travail, TBZ se réjouit d’établir des relations et de s’engager avec les principales parties prenantes du gouvernement, telles que le Ministère de la santé, le Conseil national de lutte contre le sida, les parlementaires, le Ministère de la justice, le Ministère de l’intérieur et les instituts de recherche, ainsi qu’avec des organismes internationaux tels que les Nations unies, le FNUAP et la Commission des droits de l’homme, afin d’améliorer encore la vie des personnes LGBTIQ en Zambie.

Témoignages de Bénéficiaires

A young woman holds up a handmade fabric pad.

Grantee Stories

Ensemble pour un Burkina Faso favorable à la santé et l’hygiène menstruelles

Burkina Faso

Priorités: Violence, Stigmatisation, Jeunesse, Avortement, Accès

A man sits in a chair writing on a piece of paper while two community outreach workers look on

Grantee Stories

Des hommes engagés : Transformer les mentalités contre la masculinité toxique

Cameroun

Priorités: Accès, Jeunesse, Violence

Woman standing in a field of trees, showing the camera vegetables she's grown

Grantee Stories

Autonomiser des agricultrices à devenir les champions DSSR

Ouganda

Priorités: Accès, Jeunesse

Veuillez sélectionner une langue