Three women sit at a desk in a health clinic. The nurse in the middle of the two other women shows examples of contraceptive options.

Grantee Stories

Renforcer le dynamisme pour l’éducation des compétences de vie courante en Éthiopie

Bénéficiaire partenaire: Development Expertise Center

Subvention: Réseau

Priorités: Violence, Jeunesse

Pays: Ethiopie

S’assurer que les jeunes ont accès à des informations complètes sur la santé, le bien-être personnel et les compétences de vie courante est essentiel pour les aider à prendre des décisions au moment où ils entrent dans l’âge adulte. Découvrez comment Development Expertise Center (le Centre d’expertise en développement) (DEC) a soutenu le mouvement en faveur de l’amélioration de l’éducation des compétences de vie courante dans le système scolaire éthiopien.

En septembre 2022, le ministère de l’Éducation éthiopien a annoncé que le nouveau programme ‘Education, Health and Wellbeing’ (“Éducation, santé et bien-être”) (EHW) serait mis en œuvre dans tout le pays, de la première à la huitième année scolaire, à partir du 19 septembre 2022. Ce programme a été élaboré par le ministère de l’Éducation en collaboration avec d’autres parties prenantes, dont le ministère de la Santé et des organisations de la société civile. Le nouveau programme de santé fait partie du programme de réforme de l’éducation plus large de l’Éthiopie, qui vise à améliorer la qualité de l’éducation pour s’assurer que les étudiant·e·s sont équipé·e·s des connaissances et des compétences dont ils ont besoin pour faire des choix sains tout au long de leur vie dans un monde en évolution rapide. Le programme de l’EHW comprend à la fois des cours théoriques et des cours de préparation à la vie courante. Il met l’accent sur des informations adaptées à l’âge des élèves, notamment sur des sujets tels que la communication et la conscience de soi, afin de les aider à prendre des décisions éclairées en matière de santé et de relations.

Depuis 2010, le Development Expertise Center (DEC) s’efforce de donner aux jeunes les moyens d’améliorer leur santé et leurs droits en matière de la santé sexuelle et reproductive. Le DEC, une organisation de la société civile basée à Addis-Abeba et partenaire bénéficiaire d’une subvention Réseau AmplifyChange, a joué un rôle important en veillant à ce que des conversations sur les compétences de vie courante soient incluses dans la version finale du programme d’enseignement de l’EHW.

Un jeune étudiant se tient devant une étagère et feuillette un livre.

Pendant leur subvention Réseau AmplifyChange, le DEC a mené des cours de préparation à la vie courante dans les écoles et a utilisé les résultats et l’impact de ses séances d’éducation comme évidences pour son travail de plaidoyer. Il a notamment travaillé avec des représentant·e·s du gouvernement pour s’assurer que des sujets contextualisés, adaptés à l’âge et à la culture en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR), tels que la contraception et la prévention du VIH, étaient inclus dans le nouveau programme d’éducation à la santé. En outre, le DEC a formé les services gouvernementaux à l’éducation à la santé sexuelle et reproductive afin de leur permettre de comprendre pleinement les avantages d’une éducation aux compétences de vie courante adaptée à l’âge et au contexte des adolescent·e·s de leur pays. L’une des principales approches de plaidoyer au niveau gouvernemental a consisté à partager des exemples de réussite et des recherches tangibles sur l’impact de l’enseignement des compétences de vie courante. En partageant ces histoires et ces résultats dans différents forums, les changements positifs des jeunes qui ont participé à des sessions de compétences de vie ont été entendus et vus au niveau de la prise de décision.

En outre, dans le cadre de son projet AmplifyChange, le DEC a formé la coalition Able Generation for Empowerment (AGE). AGE a plaidé pour l’inclusion de l’éducation à la santé sexuelle et reproductive dans le programme scolaire éthiopien à tous les niveaux par le biais d’un plaidoyer et d’un lobbying fondés sur des preuves auprès du gouvernement fédéral éthiopien par l’intermédiaire du ministère de l’Education. La coalition a renforcé la collaboration et la coordination du mouvement plus large en faveur de la santé sexuelle et reproductive, et ses représentants ont organisé des formations pour les fonctionnaires, fournissant des conseils techniques sur l’élaboration des programmes scolaires.

La coalition a également impliqué un grand nombre de parents et de soignants, renforçant non seulement une prise de conscience, mais aussi une compréhension et un consensus sur l’importance de l’éducation aux compétences de la vie courante pour leurs jeunes. La coalition AGE a contribué de manière significative au développement de la stratégie de communication en matière de lobbying et de plaidoyer et a organisé des forums de plaidoyer au niveau national afin d’inclure des aspects de l’éducation aux compétences de vie courante dans le programme scolaire.

Trois femmes sont assises à un bureau dans un centre de santé. L'infirmière qui se trouve au milieu des deux autres femmes montre des exemples d'options contraceptives.

La mise en œuvre du nouveau programme de l’EHW est toujours en cours, et il faudra du temps pour que l’impact de ces changements soit pleinement perceptible. Toutefois, ce programme constitue une étape importante dans la mise en place d’une éducation plus complète et holistique pour les élèves éthiopiens. Il devrait contribuer à l’amélioration de la santé et du bien-être des jeunes dans tout le pays. Ayant déjà contribué à de tels changements positifs dans la politique éducative, le DEC espère voir leur impact se maintenir, car davantage d’élèves auront désormais accès à l’enseignement des compétences de vie courante grâce à la mise en œuvre d’un changement de programme national.

Témoignages de Bénéficiaires

A young woman holds up a handmade fabric pad.

Grantee Stories

Ensemble pour un Burkina Faso favorable à la santé et l’hygiène menstruelles

Burkina Faso

Priorités: Violence, Stigmatisation, Jeunesse, Avortement, Accès

Three people sit outside on a bench, in conversation.

Grantee Stories

Si vous le construisez, ils viendront : Améliorer les soins de santé pour les communautés transgenres, intersexes et de genre différent

Zambie

Priorités: Stigmatisation, Accès

A man sits in a chair writing on a piece of paper while two community outreach workers look on

Grantee Stories

Des hommes engagés : Transformer les mentalités contre la masculinité toxique

Cameroun

Priorités: Accès, Jeunesse, Violence

Veuillez sélectionner une langue