Two women hold signs and look at the camera.

Bénéficiaire Stories

Contester les MGF/E au cœur de la communauté

Partenaire bénéficiaire : Djibouti Women Rights Initiative

Subvention: Renforcement

Priorités: Violence, Accès

Pays: Djibouti

Djibouti Women Rights Initiative (DWRI) est une organisation non gouvernementale dirigée par des femmes et basée à Djibouti, fondée en 2013 pour et par des femmes et des filles ayant subi des mutilations génitales féminines (MGF). Elle vise à émanciper les femmes et les filles par la sensibilisation et la promotion des droits humains et de l’autonomie des femmes.

Bien que cette pratique soit illégale à Djibouti, plus de 90 % des femmes et des filles y subissent des mutilations génitales. Dans le cadre de son projet, DWRI a conçu une approche communautaire visant à faire reculer cette pratique. En 2022, l’organisation a formé 30 femmes au rôle d’animatrices communautaires pour faire connaître les droits et la santé sexuels et reproductifs et plaider en faveur d’un meilleur accès aux services. Les animatrices supervisent des groupes de discussion sur les DSSR qui permettent de diffuser des informations précises et correctes au sein de la communauté. En formant des femmes respectées et connues dans leurs communautés, DWRI assure la pérennité du plaidoyer et du partage des connaissances tout au long du projet et au-delà. Cela fait émerger des stratégies et des solutions locales pour lutter contre les violences basées sur le genre et les mutilations génitales féminines/l’excision.

Un groupe de femmes est assis, souriant, sur un canapé. Elles tiennent toutes des pancartes sur lesquelles on peut lire "Stop à la violence sexiste" et "Stop aux mutilations génitales féminines".

Si la présence au sein des communautés est un outil crucial pour faire changer les normes sociales, DWRI a également déployé des activités visant à soutenir directement l’amélioration de l’accès aux services et à responsabiliser. L’organisation a mis en place une filière de lanceur·euse·s d’alerte pour que les actes de MGF/E et d’autres formes de violences basées sur le genre (VBG) soient identifiés et signalés. Un système d’orientation en partenariat avec les cliniques de santé locales a permis d’améliorer l’accès aux services de santé au sein de la communauté. Ces réseaux mettent en relation les personnes qui ont besoin de soutien et de services médicaux ou de conseils juridiques avec les bonnes ressources. Rien qu’au cours de la seconde moitié de 2022, DWRI a permis d’orienter 109 demandeur·euse·s.

Témoignages de Bénéficiaires

A young woman holds up a handmade fabric pad.

Bénéficiaire Stories

Ensemble pour un Burkina Faso favorable à la santé et l’hygiène menstruelles

Burkina Faso

Priorités: Violence, Stigmatisation, Jeunesse, Avortement, Accès

Three people sit outside on a bench, in conversation.

Bénéficiaire Stories

Si vous le construisez, ils viendront : Améliorer les soins de santé pour les communautés transgenres, intersexes et de genre différent

Zambie

Priorités: Stigmatisation, Accès

A man sits in a chair writing on a piece of paper while two community outreach workers look on

Bénéficiaire Stories

Des hommes engagés : Transformer les mentalités contre la masculinité toxique

Cameroun

Priorités: Accès, Jeunesse, Violence

Veuillez sélectionner une langue