Three photos next to each other. One photo are people marching in the street. One photo is two men holding hands. One photo is a panel of three people sitting at a table.

Nouvelles

Rencontrez notre première cohorte de la subvention Partenariat

AmplifyChange a la joie d’annoncer trois nouveaux partenariats, conclus avec Conseils et Appui pour l’Éducation à la Base (CAEB) au Mali, Gender Links en Afrique du Sud, et UHAI EASHRI au Kenya.

Dans le cadre de notre engagement à renforcer des organisations du Sud capables de jouer un rôle de bailleur, pour impulser des changements positifs en matière de Droits et Santé Sexuels et Reproductifs (DSSR), nous avons lancé notre premier cycle de financement Partenariat en avril 2021.

Les subventions Partenariat sont un nouveau mécanisme de financement visant à ancrer le plaidoyer au niveau local. Cette forme de soutien permet d’octroyer des subventions à des groupes de petite taille par le biais d’organisations solides basées dans le Sud, tout en renforçant les petites organisations de la société civile et leur intégration au sein de leur mouvement local. Une approche qui favorise la solidarité et les liens entre groupes travaillant sur le même sujet dans la même région.

Construire un réseau dynamique de leaders d’envergure mondiale ou régionale pour les DSSR

Les subventions Partenariat sont une composante essentielle de la construction de mouvements plus résilients, capables de s’investir de questions délicates dans des pays où l’espace civique se réduit.

Les partenariats renforceront la capacité d’une constellation croissante d’organisations du Sud à devenir des leaders régionales et mondiales du plaidoyer pour les droits et la santé sexuels et reproductifs. Ils ancreront le plaidoyer et les décisions de subventionnement dans le Sud, directement dans les pays où la société civile cherche à initier des changements positifs.

Lors de l’annonce de ces nouveaux partenariats, Grethe Petersen, PDG d’AmplifyChange, a commenté  :

« Nous avons suscité un énorme intérêt avec 651 candidatures, ce qui témoigne de la vigueur du mouvement pour les DSSR en Afrique et en Asie du Sud.  Après un processus d’examen approfondi, nous sommes ravi·e·s d’annoncer les nouveaux Partenariats conclus avec CAEB, Gender Links et UHAI EASHRI, qui recevront chacun 1 500 000 £ pour mener à bien leur travail de soutien et de financement des mouvements locaux.

Nous nous réjouissons d’avance d’apprendre à mieux subventionner et à mieux porter notre cause au contact de ces trois organisations extraordinaires qui sont, chacune de leur côté, des leaders dans le domaine des droits et de la santé sexuels et reproductifs dans leur région. »

Nous avons invité chacune de ces organisations à vous parler de leur projet Partenariat. Rencontrez-les ci-dessous :

Conseils et Appui pour l’Éducation à la Base (CAEB)

par Sory Ibrahim Monekata, Ph.D., Directeur Subventions

Au cours de la dernière décennie, CAEB a piloté les efforts de nombreux réseaux et consortia pour promouvoir les droits et la santé sexuels et reproductifs au Mali et en Afrique de l’Ouest – notamment par le biais d’une récente subvention stratégique AmplifyChange axée sur le plaidoyer, la mise en réseau et le renforcement des capacités aux niveaux municipal, national et régional, avec le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS). Malgré l’instabilité politique et les troubles électoraux en Guinée, ainsi que le contexte difficile du COVID-19, le consortium a réussi à mettre en œuvre le projet en Guinée, au Burkina Faso, au Mali et au Niger.

Notre consortium (CAEB et Ebenezer International) envisage un partenariat à long terme avec AmplifyChange, qui nous donne accès à des ressources pour à notre tour fournir aux petites OSC des ressources et un soutien technique auxquels elles n’auraient pas accès autrement. L’engagement que nous prenons avec AmplifyChange est de maintenir le cap, quels que soient les défis auxquels nous sommes confronté·e·s, et de fournir les ressources et l’accompagnement dont les petites OSC ont besoin pour pouvoir répondre aux besoins de droits et santé sexuels et reproductifs des groupes vulnérables en Afrique de l’Ouest.

Nous allons mettre en œuvre notre projet Partenariat dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest : Mali, Guinée, Sénégal et Niger. Notre subvention Partenariat sera axée sur l’amélioration de la santé sexuelle des jeunes, la planification familiale, la montée en puissance de la société civile, les violences basées sur le genre et l’avortement sécurisé. Notre priorité sera les petites OSC qui travaillent auprès des femmes, des jeunes et des personnes en situation de handicap, en ville comme dans les zones rurales, en raison de leur vulnérabilité en matière de santé sexuelle et reproductive.

Grâce à notre subvention Partenariat, nous travaillerons à trois objectifs principaux : subventionner 30 organisations de la société civile pour soutenir des initiatives locales de plaidoyer pour les droits et la santé sexuels et reproductifs ; diffuser des connaissances et faciliter les initiatives de plaidoyer communes des petites OSC ; et soutenir le renforcement organisationnel des petites OSC en renforçant leurs capacités institutionnelles, de gestion, de mobilisation de ressources et de réseautage.

Nous sommes extrêmement motivé·e·s par la mise en œuvre de cette subvention Partenariat, car elle nous permettra d’assurer une dimension inclusive à notre soutien aux OSC en Afrique de l’Ouest. Nous fournirons des ressources aux petites OSC pour s’assurer que leurs voix sont entendues dans le plaidoyer pour les DSSR, et ce processus de subvention en cascade permettra aux petites OSC de devenir des parties prenantes clés dans la prise de décision sur les DSSR, et non de simples bénéficiaires de services. Les femmes, les jeunes et les personnes en situation de handicap engagé·e·s dans les petites organisations regorgent d’idées et d’énergie ; nous veillerons à ce qu’ils et elles participent à nos activités dans les quatre pays. En outre, nous veillerons à donner une juste place aux petites OSC en milieu rural qui souhaitent prendre la tête du plaidoyer pour les DSSR dans leur contexte local. Nous porterons une attention particulière aux besoins des populations déplacées ou affectées par les conflits dans nos pays d’intervention.

Avec ce soutien, les petites OSC seront en mesure d’établir et de maintenir des partenariats à long terme avec des réseaux et des bailleurs dans le domaine des DSSR afin de fournir les services et produits dont les groupes vulnérables ont besoin. Grâce aux capacités de plaidoyer et de lobbying qu’elles développeront, elles seront en mesure d’influencer en permanence les politiques et les décisions en matière de DSSR.


Gender Links

par Kubi Rama, PDG

Gender Links (GL) est une organisation de défense des droits des femmes en Afrique australe, créée il y a 21 ans, dont le siège est à Johannesburg et qui possède des bureaux dans huit des seize pays de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). La vision de GL est celle d’une région dans laquelle les femmes et les filles, dans toute leur diversité, sont en mesure de s’exprimer et de faire des choix, conformément au Protocole de la SADC sur le genre et le développement, à l’Objectif de Développement Durable numéro 5 et à d’autres instruments africains et mondiaux pour la concrétisation de l’égalité des sexes. GL assure le secrétariat de l’Alliance pour le Protocole sur le Genre de la SADC, un réseau de réseaux d’organisations de femmes dans 15 pays de la SADC qui produit un baromètre annuel pour suivre les progrès réalisés, lancé chaque année lors du sommet des chefs d’État de la SADC.

Nous sommes vraiment reconnaissantes de la confiance qui nous est accordée et de l’opportunité qui nous est offerte de poursuivre notre croissance. Nous nous réjouissons d’un partenariat mutuellement enrichissant dans lequel la somme des parties est bien plus grande que le tout ! 

Notre projet Partenariat arrive au bon moment. Depuis 2018, avec le soutien d’AmplifyChange, l’Alliance a adopté la campagne Voice and Choice [Voix et Choix] pour la concrétisation des droits et de la santé sexuels et reproductifs (DSSR), conformément à la stratégie DSSR récemment adoptée par la SADC. Grâce à ce partenariat, GL complètera la mise en œuvre de la campagne Voice and Choice par le biais de partenaires en aval de l’Alliance, en gérant un portefeuille de subventions pour lesquelles nous chercherons des organisations prometteuses de petite taille, nouvelles et ancrées dans leur communauté, généralement ignorées dans les appels à projets traditionnels. Pour amplifier notre impact, nous encouragerons les demandes qui portent sur les quatre domaines prioritaires identifiés par l’Alliance : les droits des personnes LGBTIA, la santé et les droits sexuels et reproductifs des adolescent·e·s, l’avortement sécurisé et le mariage des enfants. En tant que gestionnaire du fonds, GL soutiendra ses petit·e·s bénéficiaires en les aidant à renforcer leurs capacités et en facilitant l’apprentissage, le partage et les campagnes de plaidoyer communes ; et en coordonnant le baromètre annuel de Voice and Choice pour responsabiliser les décideurs.  

Cette subvention Partenariat apportera un soutien financier vital aux organisations de la société civile qui se remettent à peine de la pandémie de COVID-19. Elle contribuera à la croissance et au développement d’organisations issues des communautés qui défendent les droits et la santé sexuels et reproductifs, souvent contre vents et marées. Ces « voix du terrain » sont essentielles pour changer le discours sur la voix et le choix des femmes dans la région. Sur la base du travail que réalise l’Alliance depuis cinq ans, la subvention appuiera également la construction de mouvements en faveur des DSSR, du niveau local au niveau national, régional et mondial.  

En tant que partenaire d’AmplifyChange, GL jouera un rôle d’intermédiaire pour distribuer les fonds AmplifyChange. Dans cette optique, nous prévoyons de nous engager beaucoup plus au niveau politique et stratégique sur les questions cruciales de droits et santé sexuels et reproductifs, ainsi que dans le financement de la société civile du Sud, en particulier les organisations de femmes. GL mettra également à profit sa perspective stratégique en tant que co-responsable de Generation Equality Action Coalition Six (leadership féministe et construction de mouvements) pour faciliter des partenariats solides, si importants pour obtenir des avancées, entre organisations pour les droits des femmes et ONG du domaine de la santé. 


UHAI EASHRI

par Mukami Marete et Dr Stellah Wairimu Bosire, co-Directrices executives

Créée en 2009, UHAI EASHRI (the East African Sexual Health and Rights Initiative, Initiative d’Afrique de l’Est pour les Droits et la Santé Sexuels) était le premier fonds autochtone africain dirigé par des activistes pour revendiquer les droits humains des travailleur·euse·s du sexe et des minorités sexuelles et de genre dans toute leur diversité. Notre mission est d’être un fonds innovant, accessible, inclusif et réactif dirigé par des activistes, travaillant pour atteindre l’égalité, la dignité et la justice pour les minorités sexuelles et de genre. Nous finançons l’activisme dans sept pays d’Afrique de l’Est – le Burundi, la République Démocratique du Congo, l’Éthiopie, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda – tout en finançant et collaborant avec des organisations panafricaines. Nous soutenons le développement de l’activisme et du leadership au sein de nos mouvements en veillant à ce que nos communautés ne soient pas seulement les bénéficiaires de notre soutien, mais aussi les décisionnaires qui l’orientent.

Grâce à des subventions souples et accessibles, l’apport de capacités, des réunions, des recherches et des partenariats, UHAI donne des moyens à ses partenaires, s’attaque aux obstacles systémiques à l’égalité et contribue à faire progresser les droits civils et humains des personnes LGBTIA+ et des travailleur·euse·s du sexe dans toute la région. Nous n’attendons plus que de donner libre cours aux idées issues de nos mouvements pour renforcer l’activisme, réinventer et repenser les approches et les programmes de DSSR pour des résultats durables. Imaginez notre impatience !

Grâce à cette subvention Partenariat, UHAI continuera à soutenir la structuration du travail et à renforcer les capacités de plaidoyer des organisations militantes et des activistes leaders des communautés LGBTIA+ dans les sept pays d’Afrique de l’Est. Nous soutiendrons en priorité le travail axé sur l’amélioration des politiques, l’accès à la justice, l’accès à de meilleurs soins de santé et à des informations qui font progresser la santé et les droits sexuels et reproductifs, ainsi que la consolidation des liens, de la collaboration et des réunions qui facilitent l’échange de retours d’expérience et de connaissances pour informer un plaidoyer concerté. Nous comptons sur l’analyse continue de la programmation et des efforts de plaidoyer, ainsi que la capitalisation de connaissances et de retours d’expérience, pour aider nos mouvements à atteindre leurs objectifs.

Nous sommes ravi·e·s de travailler avec nos communautés et de poursuivre notre vision d’incarner et de vivre un amour révolutionnaire. Nous voyons cet amour lorsque nos mouvements se rassemblent dans des espaces sûrs pour dessiner des approches et des objectifs communs de plaidoyer et de programmation pour les DSSR, et, nous l’espérons, dans les autres activités de nos mouvements. Nous le voyons également dans les efforts déployés par nos mouvements pour améliorer la qualité des services de DSSR dans les centres de santé et les hôpitaux, en développant le soutien mutuel à l’initiative des communautés dans les prestations de services et en plaidant pour une législation progressiste. 

Les retours d’expérience d’UHAI après plus de douze ans sur le terrain, peuvent servir à renforcer les programmes d’AmplifyChange. UHAI EASHRI a fait ses preuves dans le soutien à d’autres organisations, du niveau de la base au niveau panafricain. Nous avons acquis une expertise considérable et une compréhension approfondie de la région de l’Afrique de l’Est en ce qui concerne la distribution de subventions, le renforcement de capacités et la construction de mouvements avec les LGBTIA+ et les travailleur·euse·s du sexe.

Nous pensons que nos forces propres et notre répertoire de stratégies concrètes pourront contribuer à éclairer les investissements et les actions de financement d’AmplifyChange à l’avenir. Nous y voyons l’opportunité d’encourager un travail similaire et continu en Afrique de l’Est et ailleurs, avec et par AmplifyChange, en co-créant ce travail.


Et pour l’avenir

AmplifyChange espère que ces partenariats à long terme, pour des mouvements plus forts et transformateurs, deviendront une approche clé de notre mission de subventionnement en la recentrant sur les efforts et l’expertise des mouvements locaux.

Au fur et à mesure que nos nouveaux partenariats se développent, nous allons découvrir avec ces organisations comment les partenariats peuvent façonner le plaidoyer en faveur des DSSR dans le Sud. Ensemble, nous façonnerons l’avenir du financement des organisations de base et du renforcement des mouvements, au bénéfice de celles et ceux qui défendent les droits et la santé sexuels et reproductifs dans le monde entier.

Nouvelles

The old AmplifyChange logo sits on top of the new AmplifyChange logo, with the words 'Before' and 'After'.

Nouvelles10/01/2024

Embrasser la croissance, amplifier l’impact : AmplifyChange lance une nouvelle marque et un nouveau site web

AmplifyChange grantee, GIWYN at a march for ending violence against women in Nigeria. They are holding up an orange banner with the text 'End violence against women'.

Nouvelles24/11/2023

#16Days: Naviguer sur la frontière ténue entre la prévention et la réponse à la violence basée sur le genre

A group of people sit and watch a panel of four people speak about their work.

Nouvelles31/10/2023

‘ChatSRHR’ : Apprendre des experts au Women Deliver

Veuillez sélectionner une langue