Neha Mankani, Ritikaa Khunnah et Beyonce Karungi - trois femmes assises les unes à côté des autres dans une rangée et tenant des microphones.

Nouvelles

L’investissement dans les organisations de la société civile locales mène à des résultats positifs en matière de santé sexuelle et reproductive

Le lancement d’un nouveau rapport AmplifyChange souligne l’importance du financement direct des groupes locaux de la société civile pour apporter des changements concrets dans le domaine des droits et de la santé sexuels et reproductifs (DSSR).

Un nouveau rapport d’AmplifyChange, Illuminating Impact : Insights and outcomes from grantee partners (Illuminer l’impact : réflexions et résultats des bénéficiaires partenaires), a été lancé lors d’un événement co-organisé par Population Council et AmplifyChange le jeudi 21 septembre pendant l’Assemblée générale des Nations Unies. Réunissant un large éventail de partisans de la santé sexuelle et reproductive, de bailleurs de fonds, de bénéficiaires partenaires et d’activistes de la société civile, l’événement a mis l’accent sur l’importance du financement de la société civile, en particulier des organisations communautaires, pour apporter des changements durables et positifs dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive.

A woman stood at a podium addressing a small crowd

Patricia Vaughan, coprésidente intérimaire et conseillère générale de Population Council, a ouvert la soirée en soulignant l’importance d’apporter un soutien et d’accumuler des preuves pour aborder les questions de santé sexuelle et reproductive concernant les communautés les plus marginalisées à travers le monde. Dr. Suzanne Petroni de Gender Equality Solutions, qui a dirigé l’analyse du rapport, a ensuite présenté les conclusions du rapport, y compris les résultats clés identifiés par l’analyse, à savoir que les bénéficiaires partenaires de AmplifyChange ont effectivement

  • identifier et répondre aux besoins des personnes marginalisées et mal desservies ;
  • trouver des moyens d’accroître efficacement la sensibilisation et l’accès à l’avortement sécurisé ;
  • utiliser des approches fondées sur le plaisir pour faire évoluer les attitudes et les comportements envers le sexe et la sexualité ;
  • utiliser des approches transformatrices en matière de genre, y compris l’engagement des hommes ; et
  • travailler dans tous les secteurs et à tous les niveaux de la société.

Elle a souligné que tous les bénéficiaires partenaires ne produisent pas de changements à grande échelle, mais que leur impact sur les individus et les petits groupes peut changer la vie, voire la sauver, et qu’il n’est donc pas moins important.

Neha Mankani, Ritikaa Khunnah, and Beyonce Karungi
(de gauche à droite) Neha Mankani, Ritikaa Khunnah, et Beyonce Karungi

Pour illustrer l’excellent impact des organisations de la société civile, un panel de bénéficiaires partenaires a partagé ses expériences de travail sur les questions de santé sexuelle et reproductive dans des contextes difficiles. Beyonce Karungi, directrice exécutive de Transgender Equality Uganda et Ritikaa Khunnah, PDG de Pravah en Inde, ont partagé leurs expériences lors d’une discussion animée par Neha Mankani, conseillère stratégique d’AmplifyChange et fondatrice de MamaBaby Fund.

Dans le contexte d’un travail dans un environnement ougandais de plus en plus difficile et hostile, Beyonce a expliqué comment le large éventail des activités de plaidoyer a permis à son organisation de se concentrer sur le changement des normes sociales et la sensibilisation des prestataires de santé et des forces de l’ordre dans les zones rurales aux questions relatives aux LGBTI. Cela signifie que même si le plaidoyer est politiquement difficile, il est possible d’e faire’instiguer le changement parmi les parties prenantes qui interagissent régulièrement avec les femmes transgenres et les personnes LGBTI.

Ritikaa a expliqué comment l’approche de Pravah en matière d’engagement holistique des jeunes se concentre sur le soutien à la transformation de soi, en renforçant la confiance et les capacités des jeunes, et à la transformation sociale, en dotant les jeunes leaders des outils dont ils ont besoin pour identifier et apporter des changements positifs au sein de leurs communautés.

Parmi les autres messages clés de la discussion, citons

  • Pour redonner le pouvoir aux communautés, il faut recueillir leurs idées directement auprès d’elles. En centralisant les voix des communautés dans lesquelles ils travaillent, Transgender Equality Uganda et Pravah garantissent des solutions locales aux problèmes les plus urgents dans les régions où ils travaillent.
    • Lorsque le gouvernement ougandais a présenté le projet de loi anti-LGBTI, Transgender Equality Uganda a continué à mobiliser les militants locaux pour qu’ils s’engagent auprès des ministères de la santé, de l’égalité des sexes et de l’éducation afin de garantir que les services de santé et la diffusion d’informations, en particulier pour le traitement du VIH, continueraient à être fournis.
    • Pravah travaille en étroite collaboration avec ses boursiers pour identifier leurs priorités en matière de plaidoyer, en veillant à ce que leurs efforts correspondent aux besoins des jeunes qu’ils soutiennent.
  • La durabilité est essentielle, mais elle va au-delà du financement à long terme. Si le financement est toujours important, Beyonce et Ritikaa ont évoqué d’autres moyens d’assurer la pérennité d’un mouvement :
    • Renforcer et soutenir les dirigeants locaux.
    • Soutenir la recherche communautaire afin de développer des preuves pertinentes pour les approches de plaidoyer menées au niveau local
    • Former des partenariats et des coalitions au niveau local
    • Soutenir la santé mentale et le bien-être, et renforcer la confiance des militant-e-s communautaires et des responsables DSSR, pour des défenseurs plus sains, plus résilients et mieux équipés

Grethe Petersen, PDG d’AmplifyChange, a clôturé l’événement, qui a été suivi d’une réception de réseautage. AmplifyChange remercie Population Council, Dr. Suzanne Petroni, Beyonce Karungi, Ritikaa Khunnah, et Neha Mankani.

A group of seven people of mixed genders stand together in a row. They are all smiling at the camera. They are in a conference room with white walls and screens behind them.
(de gauche à droite) Grethe Petersen, AmplifyChange; Jimmy Wilford, SAYWHAT; Dr. Suzanne Petroni, Gender Equality Solutions; Beyonce Karungi, Transgender Equality Uganda; Ritikaa Khunnah, Pravah; Neha Mankani, AmplifyChange et MamaBaby Fund; Patricia Vaughan, Population Council

A propos du rapport

Au cours de près d’une décennie d’octroi de subventions, AmplifyChange a été le partenaire de défenseurs de la société civile dans 67 pays. Nous savons que nos bénéficiaires partenaires font un travail remarquable et apportent des changements positifs dans leurs communautés, mais nous sommes impatients de comprendre l’impact des fonds que nous avons accordés jusqu’à présent.

Pour ce faire, AmplifyChange a commandé une étude indépendante dirigée par Dr. Suzanne Petroni, qui a analysé 58 rapports de partenaires subventionnés dans 46 pays. Le rapport, intitulé Illuminating Impact : Insights and outcomes from grantee partners (Illuminer l’impact : réflexions et résultats des partenaires bénéficiaires), souligne trois conclusions essentielles :

  • Des changements importants vers l’objectif de l’accès universel aux droits sexuels et reproductifs peuvent être réalisés lorsque les donateurs soutiennent les organisations les plus proches de leurs contextes locaux respectifs et souvent les mieux informées à leur sujet.
  • Grâce à ses subventions, AmplifyChange a permis à des dizaines d’organisations communautaires de faire avancer des travaux novateurs sur des questions autrement négligées et controversées, et dans des contextes où cela est le plus difficile.
  • Tant au niveau local qu’au niveau global, les bénéficiaires partenaires apportent une contribution importante à la réalisation de l’accès universel aux droits sexuels et reproductifs, en particulier pour et dans les communautés les plus marginalisées, les plus éloignées et les moins bien desservies.
Lien externe Téléchargez le rapport complet ici. (en anglais) Lien externe Télécharger le résumé des points forts du rapport ici. (en anglais)

Nouvelles

The old AmplifyChange logo sits on top of the new AmplifyChange logo, with the words 'Before' and 'After'.

Nouvelles10/01/2024

Embrasser la croissance, amplifier l’impact : AmplifyChange lance une nouvelle marque et un nouveau site web

AmplifyChange grantee, GIWYN at a march for ending violence against women in Nigeria. They are holding up an orange banner with the text 'End violence against women'.

Nouvelles24/11/2023

#16Days: Naviguer sur la frontière ténue entre la prévention et la réponse à la violence basée sur le genre

A group of people sit and watch a panel of four people speak about their work.

Nouvelles31/10/2023

‘ChatSRHR’ : Apprendre des experts au Women Deliver

Veuillez sélectionner une langue